10Déc/13

Article Ouest France – 10 Décembre 2013

Deux nouveaux immeubles inaugurés aux Champs-Bleus

deux-nouveaux-immeubles-inaugures-aux-champs-bleus

Lundi, deux immeubles à caractères social, Les Goémoniers et Les Macareux ont été inaugurés dans la zone des Champs-Bleus, par Jean Roudot, maire et Guy Potin, président du prestataire Archipel Habitat. C’est la première opération immobilière que ce bailleur social, qui gère déjà 15 000 logements à Rennes métropole, réalise à Vezin.

Jean Roudot a vanté le bien vivre à Vezin, en particulier la vitalité du monde associatif, dont l’association des Champs-Bleus et celle de la médiathèque, déjà fréquentée par plus de 2000 Vezinois.

Les Goémoniers

Conçu par l’architecte Claire Gallais, Les Goémoniers est un programme de seize logements, bardés par un bac inox naturel qui réfléchit les chênes qui ont été conservés sur un talus au sud et les bâtiments environnants.

Tous les logements bénéficient d’un balcon ou d’une loggia, au bac acier orangé. L’ensemble comprend quatre T2, huit T3, deux T4, un T5 et un T6 duplex. Les seize logements sont complétés par seize places de stationnement aériennes.

Les logements disposent chacun d’un emplacement vélo situé dans un local du rez-de-chaussée. La toiture est constituée d’une terrasse inaccessible végétalisée.

Le coût de l’opération est de 2 182 492 € financé à hauteur de 22 % par l’état et Rennes métropole.

Les Macareux

Conçu par le cabinet Desaleux-Soares Architectes, Les Macareux est un programme de 42 logements répartis sur deux bâtiments, construits sur un sous-sol commun et séparés par un parvis qui dessert les halls. Soit deux T1bis, six T2, quatorze T3, seize T4 et quatre T5.

Les 42 logements sont complétés par 42 places de stationnement en sous-sol. Chaque bâtiment dispose d’un local vélo. Le bâtiment qui longe la rue des Sept-Îles comprend 24 logements qui bénéficient d’un balcon.

Le bâtiment qui longe la rue de Rennes comprend 18 logements. Les logements de ce bâtiment bénéficient de balcons loggias, fermés par un simple vitrage, formant un jardin d’hiver. Le coût de l’opération est de 5 301 690 € financé à hauteur de 16,4 % par l’État, la Région et Rennes Métropole.

http://www.ouest-france.fr/deux-nouveaux-immeubles-inaugures-aux-champs-bleus-1785197

28Nov/13

Décembre 2013 – Projet de diagnostic et de plan d’actions – IDEA Recherche

Lien vers la note de synthèse : 2013-IDEA-Les Champs Bleus – Note synthèse Diagnostic

PRÉAMBULE

La commune de Vezin-le-Coquet est caractérisée par un tissu pavillonnaire fortement répandu dans ce type de communes périurbaines. Les premiers collectifs apparaissent dans les années 1990 (La Rosais). Les Champs Bleus, avec plus de 1 400 logements programmés à termes, vont transformer et transforment déjà cette commune de 4 000 habitants.
Les premiers secteurs sont habités depuis 2008, d’autres logements vont être livrés d’ici quelques mois.
L’enjeu est de ne pas « laisser faire » un mouvement que l’on pressent et qui, s’il se poursuivait, remettrait en cause l’intégration de ce nouveau morceau de ville dans la commune. Comment s’assurer de la bonne intégration de cette partie, importante, de la commune de Vezin-le-Coquet ?
Cela suppose de disposer d’éléments objectifs s’appuyant sur la connaissance des nouveaux habitants, de leur pratique et de leurs usages, le tout en lien avec le fonctionnement de la commune. A partir de ce diagnostic, nous pourrons présenter un premier niveau de propositions qui seront affinées avec Territoire & Développement au cours des prochaines semaines.

Rappel méthodologique :
Une démarche à la fois qualitative et quantitative pour objectiver la réalité des Champs Bleus. Une analyse statistique des données collectées auprès :

  • des bailleurs publics (Archipel Habitat, Espacil Habitat, Habitat 35, Aiguillon Construction)
  • des bailleurs privés (SNI, Espacil)
  • des promoteurs (Bouwfounds Marignan, Espacil Résidence, Habitation Familiale, Soreim)
  • des services de la ville de Vezin-le-Coquet (enfance-jeunesse, scolaire, culture, état civil)
  • de Territoires (lots libres)
  • des fournisseurs de données : INSEE, Sitadel

Une analyse documentaire :

  • revue de presse sur la commune de Vezin-le-Coquet depuis le début des années 2000
  • documents de programmation et de suivi de la ZAC, démarche ADDOU, charte Vezin 2020, étude LARES, bulletins municipaux, newsletter hebdomadaire…

Une analyse qualitative à partir de plus d’une trentaine d’entretiens (au 2/12/13) :

  • les bailleurs et promoteurs, professionnels de l’immobilier
  • des habitants des Champs Bleus et du reste de la commune
  • des responsables d’équipements, associatifs et des services de la ville de Vezin-le-Coquet
  • la Gendarmerie Nationale.

28Nov/07

2007 – La ZAC des Champs Bleus – L’homme au coeur d’un urbanisme durable

Lien vers le document de présentation de la ZAC Les Champs Bleus :

INTRODUCTION

L’aménagement de la ZAC* des Champs Bleus vise « à répondre aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs ».
Le projet s’inscrit aussi dans le protocole de Kyoto par la réduction des émissions de gaz carbonique. Le rechauffement climatique est anticipé.

Cette volonté d’aménager autrement a été créatrice d’un étroit partenariat entre tous les acteurs (élus, urbaniste, aménageur, maître d’oeuvre, techniciens, Ademe, Clé, Audiar et Rennes Métropole). Cette réflexion globale, transversale et prospective dès la conception, a permis l’aboutissement de ce projet exemplaire.

Résolument tourné vers un urbanisme durable et maîtrisé, bien greffé au centre bourg actuel, il met en avant qualité de vie, économie de charges et respect de l’environnement. Ambitieux par la prise en compte d’enjeux en termes de logements, de déplacements, de lien social, d’énergie, de paysage, il est aussi responsable quant aux choix politiques stratégiques qui le structurent et qui inciteront les citoyens à promouvoir d’autres comportements individuels ou collectifs.

Ces changements attendus seront mieux compris par une participation active des citoyens dans les réflexions municipales. La démarche « Vezin 2020 » avec l’écriture de la Charte de Développement Durable de la commune et de ses habitants le prouve.

Les collectivités locales ont en effet un rôle important à jouer pour impulser d’autres pratiques et anticiper l’avenir pour que le développement durable soit pour le plus grand nombre.


Yolaine Le Cadre,
Maire de Vezin-le-Coquet