Le marmouset des Champs Bleus : Le tour de Vezin sur roulettes

FotoliaComp_24518128_idOC8WNOX9cwvJVYOdgZEEeFUQ1R2dDa - CopieMarmouset grand reporter…

Le tour de Vezin sur roulettes !!

Belle météo sur Vezin conditions idéales pour ce défi. Après vérification des engins le départ est donné des Champs Bleus pour cette course hors normes. La vitesse ne compte pas, juste une matière d’habileté et surtout de chance !

L’enjeu arriver sain et sauf et ramener les fanions disséminés sur le parcours.

Au départ :

Descendre les rampes des immeubles, remonter la rue des Glénan, remonter l’allée du Fromveur et suivre la rue des Cyclamens. Jusque là pas de problème à fond les roulettes !

Comment rejoindre la médiathèque ?

De là trois options :

1. Rue Des Tulipes – la plus pentue : trottoirs en mauvais état, rue en pente latérale, ça chauffe les mains – virage rue des Violettes – ouf pas de voiture à gauche !

2. Rue des Muguets – la plus courte : attention au trottoir devant l’école Notre Dame, arrivée près de la salle du conseil municipal et hop descente vertigineuse vers l’église. Attention de ne pas traverser la rue et se retrouver dans la dite église après avoir défoncer le mur !

3. Passage par la superette – la plus secouée : Descendre par le parking de la supérette, affronter les dalles déglinguées devant les commerces , aborder le trottoir en forte pente devant la mairie et ses bateaux en pente latérale. Virage à gauche, ça penche dangereusement et ça bloque… Allez encore un effort !

Et si on voulait aller faire un tour à La Poste ?

Après avoir descendu le parking de la supérette et pris les dalles devant les commerces qui vous secouent les vertèbres, il faut traverser devant la Mairie ! Surtout ne pas rester bloqué en traversant la rue de Monfort… merci les automobilistes de vous arrêter devant ces kamikazes sans casque !
Hop remonter sur le trottoir, dévaler les bateaux, attendre une piéton compatissant pour vous aider à monter la rampe et ouvrir la porte…
En ressortant, attention au muret inutile de vous exploser sur le dit muret en descendant la rampe !

Et si on allait au bar ?

Le top des épreuves : le virage de la Belle Épine – un vrai suicide. Attention aux bateaux trop profonds qui vous ramène en arrière !

Une pause technique ?

Arrêt aux toilettes : pas de problème la porte reste ouverte, ça patauge dans la pisse. Faut viser juste, la cuvette est trop basse. Attention à ne pas rester bloqué dans les chiottes, vous pourriez y passer la nuit sans lumière. Hé hé vous seriez dans le jus !!!

Vous avez aussi des toilettes près de la mairie : Hop sauter sur le trottoir – pas de bateau – atteindre la porte là c’est plus propre.

Pour finir…

Quelle chance, à la mairie, les portes sont automatiques mais ne comptez pas aller plus loin, impossible d’avoir le fanion qui est en salle de réunion.

Passage de la rue de la Cochardière: ne pas dégrader la grande jardinière mal placée – bien public : vous risquez une amende !!

Pour le retour aux Champs Bleus et pour être bref, il faut clairement compter sur la compassion des piétons qui vous ramènent au mieux jusqu’à l’impasse de la Tramabonière. Ouf voici les plaisirs de la descente douce si les pompiers ou l’ambulance ne vous ont pas envoyé aux urgences ou à la morgue .

Super la ligne d’ arrivée!!!!!

Vérifiez bien votre véhicule pour savoir s’il est en bon état ou bon pour la casse !

J’oubliais c’était un circuit en fauteuils roulants pour handicapés. A l’arrivée maxi-doses d’anti douleurs !!!

Conclusion : l’accessibilité à Vezin est inexistante…

Petit rappel sur la mobilité réduite : les personnes en fauteuil mais aussi les poussettes, les femmes enceintes, les personnes âgées ou les malvoyants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *